2010/03/30

L'original, toujours l'original • The original. Always

En recherche généalogique, malheureusement, il n’existe pas de raccourcis. Il ne sert à rien de se raconter des histoires.

Il n’est pas inutile de consulter les transcriptions de registres, mais il faut toujours revenir à l’original pour vérifier. Il faut considérer la transcription comme une piste de recherche et non pas comme la réponse à nos interrogations.

Un exemple ici : pour le gouvernement canadien, au recensement de 1881, il ne reste plus que six individus portant le nom de Boutron, ce sont les membres de la famille d’Olivier (Michel, Jean Baptiste, Jean Baptiste, Étienne) : Olivier, Marcelline (Houle), Olive, Osidas, Joseph et Avila de Saint-Stanislas-de-Kostka.


Dans l’original, le patronyme, très clairement, est Bautron comme on peut le voir ci-dessous. Il suffit pour en être convaincu hors de tout doute d’examiner les O et les A de l’énumérateur Jean Baptiste Laplante.



Tandis que nous sommes sur cette page du recensement, nous pouvons remarquer qu'Olivier n'est plus navigateur comme il l'était au décès de son deuxième fils Olivier, mais qu'il est devenu cultivateur.





Sources :
http://www.collectionscanada.gc.ca/base-de-donnees/recensement-1881/001049-110.01-f.php?
PHPSESSID=f9auaqkeuns727c446ldgkgnv3&q1=Boutron&q2=&q3=&q4=&q5=&q6=&q7=&q8=&q9=&q10=&q13=&q12=&q15=&q16=&q14=&interval=20
http://www.collectionscanada.gc.ca/base-de-donnees/recensement-1881/001049-119.02-f.php?id=QC_5749213&PHPSESSID=f9auaqkeuns727c446ldgkgnv3

Sainte-Cécile de Valleyfield, co. Beauharnois, 1862, F7R, S8


In genealogical research, unfortunately there are no shortcuts. It is useless to believe otherwise.

It is useful to consult the transcripts of records, but one must always return to the original to verify. We must consider the transcript as an avenue of research and not as the answer to our questions.

An example here: in the Canadian government census of 1881, there remain only six individuals bearing the name of Boutron, all members of the family of Olivier (Michel, Jean Baptiste, Jean Baptiste, Étienne): Olivier, Marcelline (Houle), Olive, Osidas, Joseph and Avila from Saint-Stanislas-de-Kostka.

In the original, the family name, very clearly, is Bautron as shown. Just to be convinced beyond a doubt, consider the Os and As of the enumerator Jean Baptiste Laplante.


While on this page of the census, we can observe Olivier is no longer navigator like he was at the burial of his second son named Olivier: he is now a farmer.

3 commentaires:

  1. Et tu fais quoi dans un tel cas: tu écris aux Archives? Est-ce qu'on t'écoute?

    RépondreEffacer
  2. En publiant ici sur un blogue, j'espère donner accès à l'original (autant que faire se peut) aux chercheurs de la famille Major. Quant à moi j'envoie aussi un correctif - pas toujours mais souvent. Il faut mâcher le travail pour que les corrections soient apportées : une photo de la transcription avec indication de la page exacte, une photo de l'original avec des flèches vis-à-vis des éléments pertinents. Nous qui faisons des recherches sur nos familles avons tout notre temps, ce qui n'est pas le cas des groupes de recherche ou des archivistes des différents gouvernements. En faisant parvenir les renseignements avec tous les documents, toutes les adresses précises, on peut faire changer des choses. Mais il faut être patient. Très.

    RépondreEffacer
  3. J'oubliais : tu fais tout ce que tu peux, puis tu lâches prise. Autrement tu vas longtemps ronger ton frein.

    RépondreEffacer

Vous avez un commentaire? You'd like to comment?