2012/02/26

Le mariage d'Edith Major et Guy Daniel Brown : privilège paulin


Le 25 juin 1919, au registre des mariages de Saint-Alphonse de Windsor, Ontario, paraît le mariage de Edith Major (Abraham + Elmire Benetteau) et Guy Daniel Brown (John + Mary Delisle).

Au même lieu, la veille, avait lieu le baptême de l'époux. Jusque-là rien de bien spécial : le futur marié embrassait la foi catholique de son épouse.

Mais voilà qu'en annotation on trouve les mots suivants : «pauline privilege» ou «privilège paulin». Qu'est-ce que le privilège paulin? Comme le rappelle Wikipedia, l'expression désigne un privilège provenant d'un passage de saint Paul, dans la Première Épître aux Corinthiens :

Quant aux personnes mariées, j'ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari; si elle en est séparée, qu'elle reste sans se remarier ou qu'elle se réconcilie avec son mari; pareillement, que le mari ne répudie point sa femme. Aux autres, je dis, moi, non le Seigneur : Si quelque frère a une femme qui n'a pas la foi, et qu'il consente à habiter avec elle, qu'elle ne renvoie point son mari. Car le mari infidèle est sanctifié par la femme et la femme infidèle est sanctifiée par le mari; autrement vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints. Si l'incrédule se sépare, qu'il se sépare; le frère ou la sœur ne sont pas asservis dans ces conditions. Dieu nous a appelés dans la paix.»
Dans un premier temps, le texte rappelle l'indissolubilité du mariage (non pas moi, mais le Seigneur); et dans un deuxième temps, la possibilité de contourner ce principe sacré (je dis, moi, non le Seigneur).

Quand deux conjoints qui ne sont pas catholiques se sont épousés puis séparés et que l'un des deux demande le baptême, il ou elle peut se remarier avec un ou une catholique et voir son premier mariage annulé. Dans le cas qui nous occupe, le mariage de Guy Brown et Edith Major, Guy Brown commence par devenir catholique romain, puis épouse Edith Major, son premier mariage “avec une infidèle” se trouvant du même coup annulé.


On peut noter avec amusement que, sur le certificat de mariage, le père McHugh, l'officiant, écrit que Guy Brown est veuf. S'il avait été veuf, le privilège paulin ne se serait pas appliqué : Guy Brown aurait simplement changé de religion. Si j'ai bien compris, pour la société civile, il est “veuf” tandis que pour la société religieuse catholique, il n'avait jamais été marié.


Sources
Saint-Alphonse de Windsor, co. Essex, 1915-1925, 1919, P20, M9
http://fr.wikipedia.org/wiki/Privil%C3%A8ge_paulin
http://forums.catholic.com/showthread.php?t=306500
Ontario Marriages 1801-1928, Essex Co., Windsor, 1919, 009850 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez un commentaire? You'd like to comment?