2012/04/10

MAJOR du jour + Édouard Major, celui qui est mort deux fois

10 avril


Naissance
Joseph (Joseph + Geneviève Girard Barsalou) Saint-Laurent • 1754
Source : Saint-Laurent, co. Jacques-Cartier, 1748-1786, 1754, F25V, B non numéroté
Forme du patronyme dans l'acte : Boutron Major; officiant/rédacteur : Jean Matis

Mariage
Pas d'autre mariage que celui d'Alphonse pour cette date.

Décès
Édouard (Charles + Marie Rose Ouellette • Emma Larocque) Saint-André-Avellin • 1864
Source : Saint-André-Avellin, co. Papineau, 1864, F67V, S14


Il faut garder un sérieux doute quant à la date de décès d'Édouard Major. Parce qu'il existe deux dates, distantes de quelques mois. En fait, j'inscris cette date, que l'on retrouve au registre de Saint-André-Avellin, mais je suis persuadée qu'elle est erronée.
Si l'on se fie au registre, Édouard Major est mort deux fois. Une première fois le 31 janvier 1864, puis une autre fois  le 10 avril, dans un acte ajouté en fin d'année, dans le supplément que fait Jacques Charles Guillaume, curé de Saint-André-Avellin.


 Le premier acte, rédigé par quelqu'un d'autre, ne porte que la signature de Jacques Charles Guillaume. 

 La seconde sépulture de Édouard Major, écrite tout entière de la main de Jacques Charles Guillaume, est le premier acte des suppléments ajoutés après le 31 décembre 1864. 
En avril de cette année-là, comme on le voit dans l'acte ci-dessous, le curé Guillaume avait déjà ajouté un baptême sur une feuille volante, parce qu'il avait oublié de rédiger l'acte.


 
Alors, qu'en est-il? Que peut-on déduire? Malgré que le prénom Édouard soit assez répandu, malgré que les Édouard Major qui ont un frère prénommé Jean Baptiste sont aussi fréquents, il est indéniable que le premier et le second actes concernent la même personne quand on examine les naissances de la région autour de 1830.
S'il s'agit de la même personne, quelle est en réalité la date du décès d'Édouard Major? Je dirais que la date réelle est probablement le 31 janvier 1864. J'imagine que le curé Guillaume a retrouvé une feuille volante avec le décès, sans date, et qu'il l'a inscrit au meilleur de son souvenir, quelque part en fin d'hiver, début de printemps. Comme témoin, il a inscrit le frère, Jean Baptiste, témoin probable et pionnier du lieu, mais en lieu et place de l'oncle du défunt, Timothée Rocque, il a plutôt inscrit le fossoyeur habituel, Emery Villeneuve.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez un commentaire? You'd like to comment?